Allee de baobabs - Morondava

Une librairie malgache en ligne ?

Une librairie malgache en ligne !

Plus précisément, un fonds multimédia consacré à Madagascar.

Mais pas uniquement.

Culture Gasy, c’est aussi un site de critique culturelle qui prend le temps d’analyser les productions une à une, de leur donner la place qu’elles méritent et de les rendre accessibles. Ce travail de mise en perspective se fera au fil de l’eau, dans un esprit d’apprentissage et de partage. Et dans un souci de réflexion autour du futur de Madagascar.

Qui a créé Culture Gasy ?

Je m’appelle Eva, née à Antananarivo. J’ai suivi en Île-de-France des études littéraires supérieures complétées d’un BTS d’assistante bilingue. Une double formation, finalement, pour financer l’écriture par divers emplois de bureau. De cette passion sont nés un roman et des poèmes signés Eva Lee.

Après 15 ans, sûre (enfin) de ma plume, j’ai entamé en 2021 une reconversion en tant que Rédactrice web SEO/Community manager pour ajouter plus d’écriture encore et de sens à mon quotidien. Et comme il fallait créer un site web pour valider mon diplôme, je n’ai pas cherché le sujet bien longtemps. Un site internet sur la culture malgache, c’était l’occasion rêvée de documenter mon défi littéraire en cours : une trilogie sur Madagascar !

Un petit tour sur mon site d’auteur ?


«Il y a une île qui est brisée, dispersée à travers le monde

Et, en somme, l’art est une espèce de signal, comme un mot d’ordre pour retrouver des compatriotes. »

Jean Cocteau

QUE JE VOUS DISE ENFIN :

Affiliation

Pour financer les frais de fonctionnement du site, je touche un petit pourcentage sur chaque œuvre commandée chez Decitre. Cela dit, je ne vous en voudrai pas de passer par les excellentes librairies malgaches que sont L’Harmattan, Laterit production, ou Noncomment® éditions. (et j’en oublie !)

Contenus

Comme dit plus haut, les mises à jour se feront au fil de l’eau. C’est pourquoi il y a pour l’instant peu de recensions originales en ligne. Mais la passion et les pintes de café aidant, vous trouverez d’ici quelques mois plus d’analyses personnelles sans complaisance que de quatrièmes de couverture autorisées.

Engagement

Culture Gasy aurait pu s’appeler Permaculture Malagasy, au nom d’un écosystème documentaire idéal, où chaque titre et chaque auteur aurait sa raison d’être, son rôle à jouer, sans exclusion idéologique ni élitisme esthétique. J’espère réaliser cet idéal !

Dialogue

Des champs sont prévus pour recueillir vos avis sur les œuvres critiquées. L’échange est encore le meilleur chemin pour défendre la culture malgache, plus brillante, plus riche et plus autonome qu’on ne le pense.

BONNE VISITE, ET À VOUS LIRE !